Exemple 5 : Animer un processus délibératif sur les interventions en promotion des saines habitudes de vie et en prévention de l'obésité
Juillet 2018. Description.
Exemple présenté par :
Yann Le Bodo, professionnel de recherche, Plateforme d'évaluation en prévention de l'obésité, Centre de recherche de l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec – Université Laval
Chantal Blouin, chercheure d'établissement, Direction du développement des individus et des communautés, Institut national de santé publique du Québec
Nathalie Dumas, sociologue, recherche et communications, professionnelle de recherche contractuelle
Philippe De Wals, directeur scientifique, Plateforme d'évaluation en prévention de l'obésité, Centre de recherche de l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec – Université Laval 
Johanne Laguë, adjointe à la programmation scientifique et à la qualité, Direction du développement des individus et des communautés, Institut national de santé publique du Québec

Contexte d'utilisation

Le cadre d'analyse du CCNPPS a été utilisé dans le contexte d'un processus délibératif intégré au projet « Comment faire mieux? » (CFM), un projet coordonné conjointement par la Plateforme d'évaluation en prévention de l'obésité de l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec-Université Laval et l'Institut national de santé publique du Québec. Ce projet, qui s'est déroulé en 2014-2015, comportait deux principaux objectifs :

  1. Dresser un portrait de l'expérience québécoise en promotion des saines habitudes alimentaires, en promotion de l'activité physique et en prévention de l'obésité depuis 2006 : cet objectif a donné lieu à une recherche documentaire et à un rapport synthèse mettant en regard 166 interventions publiques québécoises et 120 recommandations internationales.

  2. Identifier des pistes d'amélioration pour la mise en œuvre d'interventions en cours ou à venir : cet objectif a donné lieu à un processus délibératif. C'est à ce moment que le cadre d'analyse du CCNPPS a été utilisé. 
Ensuite, l'équipe du projet CFM a formulé 50 pistes d'améliorations en tenant compte à la fois du rapport synthèse et des résultats du processus délibératif.


Adaptations réalisées

Dans le cadre du projet CFM, en plus des six critères du cadre d'analyse du CCNPPS associés aux effets (efficacité, effets non recherchés, équité) et à l'application des interventions (coût, faisabilité, acceptabilité), nous nous sommes intéressés à deux critères transversaux : la pérennité des interventions et leur évaluabilité. 
 
Ces huit critères ont été utilisés de manière souple lors du processus délibératif : ils n'ont pas systématiquement été passés en revue lorsqu'une proposition était formulée, mais les participants ont été invités à s'appuyer sur ces critères lors de leurs prises de parole, puis lors de la détermination des priorités parmi l'ensemble des propositions formulées. 


Méthodes de collecte de données utilisées

Le processus délibératif CFM a réuni un groupe de 25 participants représentant une diversité de parties prenantes (experts, représentants de différents ministères et d'organisations de la société civile), invités sur la base de critères d'expérience en promotion de la santé, d'excellence scientifique et d'expérience dans les processus de prise de décision. Le processus s'est déroulé en deux étapes :

  1. Un forum organisé sur deux journées (décembre 2014) lors duquel le contenu du rapport synthèse préparé par l'équipe du projet CFM a structuré les échanges. Ce rapport a été partagé avec les participants en amont du forum, accompagné d'une version abrégée, comme le recommande la méthode de synthèse de connaissances sur les politiques publiques du CCNPPS. Il a été un outil apprécié des participants pour alimenter la réflexion. Lors du forum, les six critères du cadre d'analyse du CCNPPS ont été présentés. Les participants ont pu s'appuyer sur ces critères lors de leurs prises de parole, ainsi que les animateurs lorsqu'ils ont résumé les échanges. Tout au long de la conception et de la mise en œuvre du processus délibératif, l'équipe du projet CFM a également bénéficié des conseils d'un expert du McMaster Health Forum


  2. À l'issue du forum, les participants et les animateurs se sont entendus sur la nécessité de déterminer des priorités parmi l'ensemble des propositions formulées. Un sondage en ligne a donc été réalisé auprès des 25 participants au forum afin qu'ils puissent se prononcer sur une liste de propositions synthétisées par l'équipe du projet CFM à partir des suggestions émises lors de la rencontre. Les répondants étaient invités à se référer aux critères du cadre d'analyse du CCNPPS et aux critères transversaux de pérennité et d'évaluabilité dont les définitions étaient accessibles tout au long du sondage. 


Leçons tirées

Compte tenu de l'utilisation très flexible du cadre d'analyse du CCNPPS dans le contexte de ce projet, son usage n'a pas véritablement posé de difficultés. Toutefois une utilisation plus systématique du cadre aurait probablement nécessité une réflexion sur la pertinence et la faisabilité de recourir à des outils de collecte ou d'analyse de données permettant une analyse critériée de chaque proposition. Intégrer tôt ce cadre d'analyse et en clarifier l'utilisation dès le début de la conception d'un projet est probablement un avantage pour en tirer le meilleur profit.   

Dans notre cas, le processus délibératif a permis d'enrichir les connaissances exposées dans le rapport synthèse par l'expérience des participants. Grâce à l'étendue des critères considérés dans le cadre d'analyse du CCNPPS, les discussions ont porté sur un large éventail de considérations, ce qui a permis de prendre véritablement en compte le contexte québécois dans l'élaboration des propositions. Ce processus a donc permis au projet CFM d'atteindre sa finalité, en proposant aux décideurs et aux acteurs concernés des pistes d'actions prioritaires en promotion des saines habitudes de vie à la fois cohérentes et complémentaires avec les mesures déjà en place au Québec.


Impact en matière de politiques publiques, de programmes ou d'interventions

Le projet CFM a donné lieu à la publication d'un ouvrage incluant 50 pistes d'action (pour le consulter, voir la section Pour en savoir plus). Cet ouvrage a été présenté lors de plusieurs événements et diffusé auprès de nombreuses parties prenantes au Québec en 2016. Il est possible qu'il ait contribué au large momentum ayant favorisé le renouvellement d'engagements en matière de prévention et de promotion de la santé en 2016 au Québec, mais son impact n'a pas été évalué de manière formelle. Qu'il y ait contribué ou qu'il en soit un indicateur parmi d'autres, il est en tout cas positif de noter que de nombreuses pistes qui ont émergé lors du projet CFM sont congruentes avec la Politique gouvernementale de prévention en santé qui a été présentée par le gouvernement du Québec fin 2016. Certaines pistes rejoignent aussi les propositions d'autres organisations, par exemple celles visant le réaménagement des infrastructures scolaires pour promouvoir une saine alimentation et l'activité physique chez les jeunes. 


Pour en savoir plus :

  • Ouvrage complet et résumé :

    Le Bodo, Y., Blouin, C., Dumas, N., Laguë, J. et De Wals, P. (2016). L'Expérience québécoise en promotion des saines habitudes de vie et en prévention de l'obésité : comment faire mieux? Québec, Canada : Presses de l'Université Laval. Consulté en ligne à : http://iucpq.qc.ca/fr/comment-faire-mieux
  • Articles :  

    Blouin, C., Robitaille, É., Le Bodo, Y., Dumas, N., De Wals, P. et Laguë, J. (2017). Aménagement du territoire et politiques favorables à un mode de vie physiquement actif et à une saine alimentation au Québec. Lien social et Politiques, 2017(78), 19-48. https://www.erudit.org/fr/revues/lsp/2017-n78-lsp03015/1039337ar.pdf


    Le Bodo, Y., Blouin, C., Dumas, N., De Wals, P. et Laguë, J. (2017). The Quebec experience in promoting healthy lifestyles and preventing obesity: How can we do better? Obesity Reviews, 18(9), 967-986. http://dx.doi.org/10.1111/obr.12559
.
La production de ce site a été rendue possible grâce à une contribution financière provenant de l’Agence de la santé publique du Canada par le financement du CCNPPS.